Appel à votre vigilance

mardi 27 septembre 2016

APPEL A LA PRUDENCE !!

ATTENTION : propos détournés et décontextualisés par une association : Le collège a reçu une brochure de l’association « vigi-gender » !! Cette brochure va être signalée au Rectorat de Caen.

Les propos sont décontextualisés : si les enfants ou les parents ont des questions sur le thème des différents genres, abordés à l’école dans des contextes spécifiques, vous devez les poser aux enseignants et aux infirmières des établissements scolaires publics. NE VOUS FIEZ PAS A CE GENRE D’ASSOCIATION

Les enseignants savent ce qu’ils doivent dire et sont formés pour l’aborder avec les enfants d’ages différents. Les enfants ont une forte capacité à être tolérant face aux différences (maladies, handicaps, sexes, genres...). Renier les différences n’est pas le rôle de l’école publique. Devons-nous supprimer les documents et livres qui traitent des différences ? En tant que documentaliste, je ne dois pas proposer aux élèves des livres qui apportent des réponses à leurs interrogations (qu’ils n’osent pas toujours poser à leurs parents) ? Les infirmières ne doivent pas répondre aux questions sur les genres ? A l’école publique, il n’y a pas de désinformation mais des informations, sans positionnement, de simples informations sur notre société et ses modes de vie, des informationS en lien et en accord avec le Ministère de l’Education Nationale.

Les genres différents ne sont pas des maladies qui se transmettent mais des modes de vie qui existent dans notre société passée et actuelle. Les renier équivaut à les stigmatiser. L’école ne prône pas la stigmatisation mais informe simplement pour augmenter la tolérance, la paix, le partage.