Les confidences de la porte bleue ...

dimanche 20 avril 2014

LA PORTE DE LA TERREUR

Je SUIS la porte de la terreur pour tout le monde !!! Je crois qu’au collège, je suis ce que les élèves redoutent le plus.

Ceux qui m’ont mise là ne se sont quand même pas démenés pour me rendre accueillante ! Que je suis donc morne ! On m’a affublée d’une couleur bleu-vert, et on m’a cloué un écriteau « PRINCIPAL » en grosses lettres dorées pour me donner une certaine importance.

Et pourtant quand je vois ces petits élèves, j’aimerais tellement leur inspirer autre chose que la terreur ! Car au fond je n’y suis pour rien, moi, je ne suis pas responsable de ce qui va se passer une fois que je serai ouverte. Et puis, qui peut lire dans le futur ? Peut-être que vous, les humains, vous avez trop peur du futur... Derrière mon dos ne se jouent pas de terribles drames humains ! On ne règle que des bêtises plus ou moins graves ; ça ne vous arrive pas, à vous, d’avoir une bêtise à annoncer (même si c’est plutôt rare que les élèves annoncent leurs bêtises d’eux- mêmes !) ? C’est souvent le Principal lui-même qui les découvre (hélas, parce que du coup, ça chauffe encore plus, vous pouvez me croire) !

C’est vrai que si je m’imagine élève devant... moi-même, convoquée à cause d’une grosse gaffe, je ne sais pas comment je réagirais. Toutes sortes de pensées différentes m’envahiraient, je me sentirais fautive et honteuse. Mais bon, même si j’étais une élève, je ne pense pas que cela m’arriverait ! Je suis bien trop parfaite !

Il ne faudrait tout de même pas que le Principal, quand il va lire mon discours, s’imagine que lui et sa porte traumatisent TOUS, absolument TOUS les élèves du collège !!! Et oui, j’en connais (bon, d’accord, ils sont plutôt rares) qui n’ont pas du tout peur de ce qui va se passer à l’intérieur. Leurs visages me sont bien connus, je les reconnaîtrais entre mille ! Pour eux, je suis pas si effrayante ! La preuve, ils se vantent d’être habitués à me voir, alors que non, personne ne devrait l’être (non pas que je sois méchante, mais derrière moi, parfois, ça chauffe...). Il y a surtout ceux qui jouent les « durs » devant leur copains. Après être sortis, ils se la jouent un peu trop à mon goût ! La plupart du temps, ils disent à tous leurs camarades qu’ils n’ont pas eu peur du tout, ce qui est totalement faux (j’en sais quelque chose, vous les auriez vus à l’intérieur …), Ha ha ha !!!

Sur moi, le seul mot que l’on puisse voir est PRINCIPAL. Et en effet, derrière moi se cache bien le Principal ! Le Principal et son inscription sont respectés par quiconque. C’est en partie à cause d’eux que les élèves ont peur de moi. Quand on me voit, la première chose que l’on capte, c’est que le principal, c’est le Principal. Voilà l’effet qu’on a voulu que je crée ... du coup, moi, on m’oublie derrière ce roi, c’est pô juste !!!
M. S