Critiques littéraires

dimanche 23 mars 2014

Une série de romans, renfermant tous un secret, thème du projet passerelle de cette année, a été proposée aux élèves de 3eA qui en ont rédigé des critiques littéraires.
En voici quelques une :

Critique littéraire Celle qui n’était plus

Je n’ai pas aimé le livre Celle qui n’était plus de Boileau-Narcejac car je trouve que l’auteur s’attarde trop sur les pensées de Ravinel et pas assez sur celles de Lucienne qui est pourtant la commanditaire du crime. Certes, cela peut être intéressant de connaître les pensées de Ravinel pour comprendre son geste. De même, je n’ai pas aimé le fait que tout soit extrêmement décrit : « Le réveil sur la cheminée battait précipitamment et parfois son rythme se déréglait, la mécanique semblait faire un faux pas puis le battement reprenait avec une sonorité un peu différente »page 15. L’auteur s’attarde sur des détails qui n’ont, pour moi, pas d’importance. Je trouve que cela enlève la possibilité de s’imaginer la scène comme on souhaite car ces détails nous rattrapent et changent notre imaginaire.

Angèle G.